June 28, 2018

Please reload

Posts Récents

On parle de nous!

December 28, 2016

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Les « limites planétaires » : de la science à l’urgence

April 11, 2018

Saviez-vous qu’un écosystème grand comme la Suisse vient de mourir dans le golfe du Mexique ? Un monde sous-marin riche de crabes et de poissons en tout genre a dû fuir ou mourir asphyxié. La faute aux engrais fertilisants déversés dans les plaines du Mississippi. Le fleuve a charrié des milliers de millions de molécules dopantes jusqu’à l’océan, stimulant la croissance d’algues vertes toxiques pour la faune et la flore locale. Aujourd’hui cet écosystème est éteint et les scientifiques se demandent s’il retrouvera un jour sa biodiversité.

 

Comment en sommes-nous arrivés là ?

 

L’homme a connu un développement inégalé grâce à son environnement : un climat stable, une biodiversité riche et un cycle des nutriments intact, ont donné à l’espèce humaine la possibilité d’évoluer comme aucune autre espèce n’a pu le faire.

Pourtant, c’est cet écrin qui est en péril. Notre mode de production et de consommation bouleverse les conditions de notre développement.

Afin d’évaluer l’état de ce processus, deux scientifiques de renom ont créé la notion de limites planétaires. A travers neuf catégories environnementales, les scientifiques tracent une ligne rouge au-delà desquelles la planète ne pourra supporter les dégâts causés. Entre autres, nous retrouvons : la pollution chimique, la taille du trou dans la couche d’ozone, la proportion de destruction des terres et forêts, la surconsommation d’eau douce, etc.

 

C'est notre vision du monde que nous devons faire évoluer

 

 

En regardant attentivement, nous avons déjà dépassé 4 limites critiques sur 10 : le réchauffement climatique, la destruction des terres et des forêts, la sur-fertilisation des terres et la perte de biodiversité. Les conséquences connues sont nombreuses et même ici en Suisse, nous avons droit à des sécheresses, canicules, tempêtes renforcées ou encore des espèces endémiques menacées.

Les scientifiques sont formels : nous sommes la dernière génération qui peut encore changer la donne. Une vraie chance nous est donnée, celle de préserver notre cadre de vie et de développement par l’innovation. Chaque secteur de la société a un rôle à jouer pour adapter nos technologies et nos comportements aux limites de notre planète, car c’est notre vision du monde que nous devons faire évoluer.

 

Ces changements bénéfiques ne se feront pas sans coopération. C’est tous ensemble que nous devrons avancer : le monde scientifique, le secteur économique et les pouvoirs publics devront s’associer pour définir un objectif clair, un cadre socio-économique favorable à l’innovation ou encore de vrais choix d’investissements durables.

Nous avons besoin par exemple d’entreprises qui réduisent les nuisances environnementales au minimum tout au long de leur chaîne de création de valeur, diminuant par la même occasion leurs risques commerciaux à moyen terme.

 

Vous ne connaissez pas encore votre empreinte environnementale ? Projets21 vous propose le bilan CO2 pour mesurer celle-ci, changer ce qui devrait l’être et valoriser votre démarche auprès de votre entourage économique. Ainsi, vous répondez aux défis environnementaux et donnez de l’avenir à votre entreprise.

 

Cliquez sur ce lien pour découvrir notre Bilan CO2

Please reload

Retrouvez-nous