June 28, 2018

Please reload

Posts Récents

On parle de nous!

December 28, 2016

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

La pollution suisse est produite pour deux tiers à l’étranger

May 31, 2018

Une étude de l’OFS nous informe de ce chiffre alarmant : en 2018, plus de deux tiers de la pollution suisse est produite en dehors de nos frontières : pas de quoi dépoussiérer l’image d’une Suisse propre et responsable en matière d’environnement.

 

 

Les vases communicants de la pollution suisse

 

Pour bien comprendre cette étude statistique, il est nécessaire de tracer une distinction entre deux indices. Le premier indice, normé par le protocole de Kyoto, est celui de l’inventaire des gaz à effet de serre. Il mesure la quantité totale de gaz à effet de serre (le CO2) émis sur le territoire géographique d’un pays. En Suisse, il est évalué à environ 40 millions de tonnes pour l’année 2015 et est en baisse d’environ 5% sur la période 2008-2015.

 

Le second indice est l’empreinte gaz à effet de serre. Cet indice répond à un problème statistique soulevé par l’OFS. La Suisse en effet, importe des ressources et des biens de consommation, générant par la même occasion une pollution « extra-territoriale » qui ne peut être oubliée dans le calcul global de notre pollution. L’empreinte gaz à effet de serre est donc la quantité totale émise de gaz à effet de serre pour satisfaire la demande finale de biens et services dans le pays. L’addition grimpe alors à 116,2 millions de tonnes pour l’année 2015, soit plus de deux fois notre production de CO2 intérieure. Entre 2008 et 2015, cette part de pollution extra-territoriale a elle augmenté de 7%. Quand l’une diminue, l’autre augmente.

 

Les armes de la confédération pour réduire sa pollution extérieure

 

Le défi climatique n’est pas seulement national : nous vivons tous sous le même toit. Dès lors, il est essentiel de prendre en compte la problématique du CO2 de manière globale comme l’a fait l’OFS, en incluant cette pollution externalisée. La Suisse multiplie les bonnes intentions. A l’agenda 2030 du conseil fédéral sont inscrites des mesures drastiques de protection du climat. L’objectif est de réduire de 60% l’émission de Co2 intérieur et de 40% celle de l’extérieur. De plus, elle finance un certain nombre de projets de compensation, bénéfiques pour l’environnement.

Un certain nombre d’ONG et de groupes de travail sur le climat ont proposé des solutions concrètes pour poser la Suisse en leader de la transition écologique. Elle pourrait par exemple

 

utiliser sa position dominante sur le marché des matières premières pour implémenter des normes environnementales fortes ; inciter le secteur financier Suisse à devenir le catalyseur de la Green Finance mondiale ou encore réformer le droit des marchés publics afin d’offrir la première place aux démarches écologiques.

 

Au vu de ce bilan, la loi accompagnera vraisemblablement demain les démarches qualités des entreprises. Cela, Projets21 l’a compris dès aujourd’hui : ainsi, vous pouvez bénéficier de notre expertise en la matière dès à présent. Nous avons les solutions pour valoriser votre démarche en Suisse comme à l’international et vous permettre ainsi de bénéficier d’une image de marque responsable. Venez découvrir notre stratégie sur mesure en cliquant ici.

Please reload

Retrouvez-nous